Vous êtes ici

Thème : La Pâque qui prépare toutes les couches de la nation au retour de Jésus.

Thème : La Pâque qui prépare toutes les couches de la nation au retour de Jésus.

La Pâques est la victoire de la vie sur la mort ; La liberté sur l’esclavage ; c’est la résurrection de Jésus Christ. C’est aussi la sortie du peuple hébreux de la maison de servitude d’Égypte.
La commémoration de la Pâque du peuples hébraïques semble différente de la Pâque célébrant la victoire de Jésus sur la mort. Apparemment les deux n’ont rien en commun mais, ils sont en réalité pareil pour au moins deux raisons.
  Raison 1
Cette année 2018 commémore les 70 ans d’anniversaire de la reconnaissance officielle d’Israël comme une nation. Cette année est que les deux fêtes tombent à la même période. Le sabbat hébreu et la pâque de la résurrection de Jésus.
  Raison 2
Les éléments avec lesquels les hébreux célébraient la Pâques représentent Jésus ou le préfiguraient sans qu’ils ne s’en rendent compte. L’immolation de l’agneau équivaut à la mort de Jésus ; Le sang de l’agneau au sang de Jésus. Le sang de l’agneau aspergé sur les portes et les fenêtres donna la force à l’armée d’Israël qui était puissante en parole et par l’Esprit. Le sang de l’agneau était l’indice par lequel l’ange de la mort devait distinguer les enfants d’Israël de ceux d’Égypte. Pâques en hébreux donne « Pecach » qui signifie passer au-dessus. Ce sang distingua tous ceux qui devaient être épargnés de ceux qui ne devaient pas. Le sang de Jésus sanctifie tous ceux qui sont nés de nouveau et les protège de tout danger. Jésus est le premier né d’entre les vivants et les morts qui a l’image des premiers nés d’Israël ont été épargnés afin d’être consacrées à Dieu.
Les chrétiens croient que Jésus est Dieu, l’agneau de Dieu immolé et ressuscité pour leur donner la vie. Ils le célèbrent.
Un troisième groupe de personnes fêtent la pâques païenne sans avoir connu Jésus en écrit en vision et même en ayant entendu parler de lui.
Exode 12 : 12,13
Dieu a ordonné la célébration aux hébreux de génération en génération pour conserver le souvenir de la rébellion de l’Égypte qui fut matée par l’Eternel des armées. Dans le verset 24 Dieu demande à ce que la loi soit observée et conservée en l’expliquant à leurs enfants pour servir de témoignage au Dieu qui a toujours secouru son peuple.
Aujourd’hui, hébreux, chrétiens et païens connaissent l’existence de la Pâques, peu importe leur appartenance religieuse. Par ce canal festif à dimension universelle, la résurrection de Christ s’annonce pour éclairer le monde entier. Ce message doit être passé dans toutes les couches sociales de la nation car le canal est excellent pour faire connaître Jésus, son sacrifice et sa résurrection. Inconsciemment donc, les hommes ignorent que Dieu prépare ainsi le retour de Jésus.
Exode 12 : 17
La Célébration devait se faire avec du pain sans levain et pendant cette célébration le levain ne devait se trouver nulle part dans la maison. Le pain mangé à la pâques symbolise Jésus qui est le pain de vie. Le levain est le symbole de l’orgueil et il ne faut jamais le cautionner dans votre vie puis dans celle de vos connaissances.
Dans Jean 1 : 29 Jean Baptiste présente l’agneau de Dieu qui ote le péché du monde. En le faisant, il répondait à la question d’Isaac adressée à son père Abraham dans l’ancien testament lorsqu’il partait sous l’ordonnance de Dieu le sacrifier.
Ainsi dans exode 12 : 21 Moise demande au peuple d’aller prendre l’agneau dans le bétail pour le sacrifice. L’agneau du sacrifice ne s’achète donc pas mais il est offert par Dieu. Tout comme à Abraham il fut offert, les hébreux devaient aller le chercher dans le bétail que Dieu leur avait donné.
Dieu prépare ainsi inconsciemment les nations au retour de Jésus dans l’ignorance de satan.
Les habitants de la nation dans Actes 17 : 6 se sont disposés pour servir de canal permettant à Dieu de bouleverser le monde.
Le Seigneur a parlé et tu fais partir de ceux qui doivent bouleverser le monde. Nous devons nous réserver pour servir d’instruments de bouleversement efficace des nations entre les mains de Dieu. Nous devons prendre la caution que Dieu nous donne pour bouleverser les pratiques traditionnelles et ancestrales pour la gloire de Dieu.
Nous sommes sauvés et appelés pour bouleverser les nations et remettre les fondements de Dieu en place. Dieu mettra en place les moyens qu’il nous faut afin de nous rendre efficaces.

Shalom et bon courage