Vous êtes ici

Thème : Le débordement ou l’excès est un grand danger face au retour de Jésus

Thème : Le débordement ou l’excès est un grand danger face au retour de Jésus

Tout excès et tout débordement est nuisible. Cela est valable en cas de richesse et de pauvreté. Les richesses de certaines personnes les rendent encore plus incapables de partager.
Avec la parole de Dieu nous devons abandonné l’égoïsme, et chanter et adorer Dieu à travers elle. Aujourd’hui, nous souhaitons atteindre un amas de ressources financières avant de louer notre Dieu. Cela est un manque de reconnaissance. Tout ce qui se fait en excès est mal ; même la misère.

Dans le passage de 2 Timothée 3 : 1,5 l’apôtre Paul met en garde son fils Timothée vis-à-vis des dangers avenirs qu’il faut nécessairement connaître.
Il se trouve des informations, des connaissances que nous devons absolument apprendre et connaître. A cet effet, nous devons nous former puis nous informer particulièrement sur la fin des temps. Paul qualifie les temps de la fin comme laids et qu’il vaudrait mieux les traverser avec discernement et vigilance.
Aujourd'hui chaque homme veut dominer et personne n’est sûre de ce qui arrivera en réalité. Les enfants de Dieu savent ce qui se passe puisqu’ils sont d’un royaume différent du leur c’est ce qui nous permet de savoir ce qui se passe et ce qui se passera. L’actualité ne fait que confirmer les prophéties de la bible. Nous traversons un temps de grands dangers pour toutes les générations et cela doit nous contraindre à veiller sur nous et nos relations avec Dieu.
Celui qui est averti de la complexité des temps peut être maître du temps parce que son identité d’enfant de Dieu lui confère une immunité sans limite.
La bible parle d’un temps où les hommes seront égoïstes, ils voudront tout pour eux et rien pour personne. Ils feront de l’argent leur seul ami etc.
Aujourd'hui les hommes se donnent tellement de mal à sécuriser leurs biens sans se soucier une seule seconde de ce qui adviendra de leur âme. Ils cherchent et lorsqu’ils trouvent ils se vantent de leur mérite.
Celui qui est égoïste pense trop à son argent ; Celui qui est excessif épargne sans réserve ; Le fanfaron est hautain, prétentieux sans avoir de réserves sûres.
Les débordements et excès des hommes de media de ce monde ont fini par les tuer. Ceux qui sont préoccupés par leur position, le showbiz et toutes les passions de ce monde n’ont pas le temps de voir Jésus venir. Les amis, je vous prie d’arrêter de telle attitude en développant du zèle pour Dieu. Il n’y a que Jésus qui peut nous éviter les excès qui tuent.
Paul appelle son fils le pasteur Timothée à faire quelque chose pour ces gens afin de les aider à être sauver.
L’Esprit dit que dans les derniers temps certains abandonneront la foi pour s’attacher à des doctrines de démons. Ça c’est grave car rien ne peut justifier une telle décision.
La lecture de Jaques 5 :1,6 nous montre que Dieu ne condamne pas le riche mais plutôt la richesse mal acquise ou mal utilisée.  Certaines personnes amassent tellement de biens que même en deux vies elles ne sauront dépenser leurs avoirs. Dieu qualifie leur richesse de pourrie et rouillée à cause de la façon dont elles ont été acquises.
La teigne que leur attire leur infortune rongera leurs vêtements.
Matthieu 6 :19, 20 dit que la teigne et le vol menace les richesses mal acquises de ce monde. Mais il fait donner son argent à Dieu en faisant du bien et en assistant les autres dans l’église de Jésus-Christ.
Jacques insiste sur la vanité des richesses et non des riches.
C’est pourquoi, que le riche soit riche pour Dieu et que la bonté de Jésus nous enrichisse dans le travail. En travaillant avec Dieu pour nous enrichir, il nous est possible de préparer le retour de Jésus.
Nous devons aussi travailler pour Dieu en touchant tous les acteurs des différents secteurs précédemment étudiés : l’armée, la politique, l’économie, l’enseignement, l’agriculture, etc.
La volonté de Dieu n’est pas que nous travaillons pour enrichir autrui ou une autre nation dominante mais le fruit de l’effort doit enrichir la nation de celui qui le déploie afin que lui-même en profite. Le retour vers Jésus réglera tous ces excès en direction d’un seul groupe de personnes se disant maître de ce monde.
L’Apocalypse 17 : 12,15 lui parle des secteurs d’autorité. Ici il est question des rois qui n’ont pas de royaume pour exercer leur autorité. Il s’agit là d’une concentration de dictateurs frères des chefs d’états qui n’ont jamais eu suffisamment de temps pour régner d’où les coups de force pour poursuivre leur règne. Ces dictateurs sont opposés aux seigneurs mais avec un dessein de perte. Le secteur de gouvernance est rempli de personnes qui remettent toujours leur règne au diable.
Matthieu 24 : 14 parle de la bonne nouvelle du royaume à annoncer à toutes les nations avant que vienne la fin. C’est notre interpellation à annoncer Jésus à tout le monde. Car Dieu ne permettra pas la fin de ce monde si la bonne nouvelle n’a été entendue dans le monde entier. Ceux qui doivent la faire entendre sont ici ce matin et c’est Dieu qui nous utilisera pour la faire entendre.
« Sens toi concerné par cette mission ». Nous devons être porteurs de bonnes nouvelles où que nous soyons. Nous sommes la bonne nouvelle car nous l’avons en nous.
Que voulez-vous faire dans les situations que le Seigneur dispose pour que vous annonciez la bonne nouvelle ?
Nous sommes la bonne nouvelle de Dieu qui doit être entendue ; nous n’avons pas le droit de la retenir car le faire est équivalent à retarder le retour de Jésus.
Il faut que du fond de nos maisons, de nos entreprises, de nos cœurs, nos voix soient entendues et aident les perdus à rentrer au paradis.
Nous avons cette obligation, l’excès est nuisible arrêtons tout et préparons-nous bien tous les jours à transmette l’amour de Jésus dans le cœur des nations.

Que le Seigneur vous garde
 shalom !