Vous êtes ici

Thème : L’évangile nous permet de marquer les nations et les générations différemment (pasteur Moussa Koné)

Thème : L’évangile nous permet de marquer les nations et les générations différemment (pasteur Moussa Koné)

Plusieurs personnes ont marqué les nations par des visions différentes de celle de l’évangile, mais nous avons l’évangile pour nous communiquer la bonne vision pour marquer correctement.

Genèse 12:1,9
Dans le premier verset une parole ressort que l’Eternel dit à Abraham. Dieu parla à Abraham lorsqu’il se décida de travailler avec lui.
Nous ne pouvons pas réussir à marquer les générations sans que le gouverneur de toute la création (de l’univers) ne nous parle. Dieu t’a t-il parlé de faire ce que tu es entrain de faire ?
Aujourd’hui avec tous les bruits qui courent, peux-tu entendre la voix de Dieu pour le ministère que tu fais. Abraham entendit audiblement la voix du Seigneur.
Dans cette nation nous avons besoin que Dieu nous parle tout le temps pour nos vies, nos familles, nos emplois, nos Ministères. Dieu connait ceux à qui il parle et il leur permet aussi de le connaître.
Dieu dit à Abraham de s’en aller mais, dans le corps de Christ aujourd’hui nous avons tellement d’excuses que ça devient dramatique. Il faut un moment donné partir si Dieu nous l’ordonne au risque de devenir apatride. Parce que Dieu ne te considère plus des leurs.
Nous aimons tellement cette patrie qui nous retient. Nous devons sortir de là. Pour marquer les générations il faut le ciel soit ta patrie.
Toute affection famille opposée à celle du père doit être délaissée.
Nous avons besoin de la marque de Dieu pour poser des actes inoubliables.

Les gens marque leur vie de la marque de la mort parce qu’ils n’ont pas su quitter la maison du péché.
Abraham a reçu l’ordre de partir avec les moyens de le faire.

Ceux qui marquent le monde n’agissent pas comme les autres, ne pensent pas comme eux, mais sont spéciaux.
Dieu te révèle déjà ce qu’il faut faire lorsque il te dit de partir.
Ce qui suit est une promesse que Dieu fait personnellement. « Je te bénirai »

Les grandes nations ne sont pas remarquées par leur capacités ni leur richesses mais par la connaissance de Dieu et l’adoration que nous lui accordons avec les biens du sous-sol.
Lorsque l’homme désire prendre de mauvaise manière ce que Dieu a mis dans le sol, il déséquilibre la création.

Nous pouvons marquer avec les générations.
Sortons des cultes des traditions des coutumes et allons marquer le temps.
C’est avec la fatigue et le sommeil qu’on continue de servir le monde.
Jésus marqua son nom et ce qui lui donne ce nom au dessus de tous les noms.

Abraham marqua et tous se réclament de lui.
Il est dit que la victoire a plusieurs pères.
Mais aujourd’hui tu as beaucoup plus pour devenir plus que Abraham.

Jean 8:56 Jésus dit qu’il était avant que Abraham ne fut et le monde le rejette, mais se réclame d’Abraham. Abraham était lui même serviteur de Jésus.
Alors avec Jésus, je peux je dois et je vais marquer les générations.

Arrêtons tout ou que nous sommes et allons marquer.
Dieu dit à Abraham également qu’il le béni et bénira ceux qui le bénissent. Et il détruira celui qui décide de te maudire. A cause de Jésus, nous enfants de Dieu sommes bénis. Car Dieu est pour nous à cause du plaidoyer de Jésus.
Abraham qui était comme toi et moi arriva par sa confiance en Dieu à marquer.

Romains 4 :18 dit que le niveau d’espérance d’Abraham était anormal car était contre toute possibilité d’espérance et il fut fortifié par la foi pour bénéficier de la justice de Dieu qui promet que celui qui espère en lui ne sera point confus.
Il faut se détacher de ce monde et porter la dernière mission pour aller tout bouleverser.

Actes 17:5
Ceux qui ont accepté la parole de Jésus bouleversent les doctrines de ce monde. Dieu nous a crée pour bouleverser les religions, pour briser les chaînes de l’ennemi. Ce qui n’a pas bloqué Abraham ne te bloquera pas!

Le monde te cherchera le moment venu car celui qui est en toi est plus fort que celui qui dehors. Il faut bousculer, ne regarde pas à ce qui manque, mais regarde à Jésus. Il faut que ton histoire transcende et demeure quand tu seras plus. Il ne faut pas permettre que ton confort actuel limite l’étendu des charismes que Dieu a déposé en toi.