Vous êtes ici

Thème : reformez vos voies car Jésus arrive bientôt (Pasteur Moussa Koné )

Thème : reformez vos voies car Jésus arrive bientôt (Pasteur Moussa Koné )

Résumé du message du dimanche 07 Octobre 2018
Jérémie 7 :1,9 et romain 13 :8,12
Ces deux passages parlent de réformes de voies ; un de l’ancien testament et l’autre du nouveau.
Cependant tous deux disent la même chose ; et la deuxième confirme la première.
Le thème de ce jour parle de réformer les voies car le retour de Jésus est imminent.
Jérémie parlait aux peuples de son temps qui se croyait parfait et hors de tout jugement par Dieu du fait d’avoir rebâti le temple et de la prospérité apparente que connaissait la nation.
Aujourd’hui la situation n’est pas différente ; nous nous confortons de nos positions et de nos réalisations mais à nous aussi Dieu nous demande de réformer nos voies. Les voies de l’homme lui semblent toujours juste à ses yeux. Chaque individu qui vit, trace sa propre voie qui n’est pas forcément celle de Jésus. La voie de Jésus est la seule bonne car Jésus et le chemin qui mène au ciel. La voie d’un homme est telle une maison avec une multitude de chambres. Nous y identifions la chambre :
1. Des relations avec Dieu ;
2. Du caractère (ses pensées)
3. Des habitudes
4. De nos méthodes
5. De nos règles
6. Des visions
7. Du rêve
Toutes ces chambres forment la voie que l’homme emprunte dans son parcourt de la vie. La parole de Dieu est une lampe pour nos chemins et une lumière sur nos sentiers Psaumes 119 :105 Proverbes 3 :6 nous demande de reconnaître l’Éternel dans toutes nos voies et il aplanira nos sentiers.
Dès l’instant que nos voies s’écartent de celle de l’Eternel, il nous faut les réformer.
Notre personnalité s’est formée de toutes les expériences qui ont modifié nos voies au fil de
l’eau.
Dieu notre Père nous demande de réformer nos voies lorsqu’elles ne sont pas comme les siennes.
Celui qui marche selon ses propres voies a sans aucun doute abandonner les premières voies que Dieu a mises en lui. Dieu lui demande alors de les déformer. La reforme des voies n’est certe pas facile mais avec Jésus c’est possible.
Les voies de ces peuples s’étaient élevées pour leur faire du mal.
Quelle voie empruntes-tu ?
La maladie de la vie est liée aux voies que nous avons empruntées jusque-là.
Pour en guérir il nous faut tout changer. La responsabilité de ce changement est la nôtre car c’est à nous que l’Eternel s’adresse. C’est nous qui avons corrompu nos voies c’est aussi à nous de les changer. Je vais réformer mes voies parce qu’il se trouve en moi certainement quelque chose qui ne glorifie pas Dieu.
Romains 13 : 8, 12 nous demande d’aimer notre prochain car, celui qui aime son prochain a accompli la loi. Nous sommes forcement redevables de l’amour de Dieu.
Pour donner l’amour à son prochain il faut d’abord l’avoir donné à Dieu. Car Dieu dit qu’en
donnant à notre frère nous lui avons déjà donné.
Nous devons faire attention et éviter d’être jaloux. La jalousie est ennemie du progrès. Penser jalousement revient à condamner Dieu d’avoir mal fait d’élever une autre personne que nous.
La jalousie est donc radicalement opposée à l’amour et de source diabolique. Il faut éviter de tomber dans la jalousie.
.Notre amour doit aider à faire progresser et non tirer par le bas. La bible dit que Dieu a préparé d’avance les bonnes œuvres afin que nous les pratiquions.
C’est l’heure de nous réveiller car nous sommes dans les temps du retour de Jésus le temps du
salut est favorable. Les capacités de Jésus sont à leur comble pour aider ses enfants à arriver à bon port. Dans les mauvais temps Dieu met en nous des capacités pour répondre à l’intensité du besoin.
Allons annoncer la bonne nouvelle car le temps est favorable. Aimons les pécheurs ,
dépouillons-nous du vieux caractère et portons les âmes de Christ afin que Dieu prenne plaisir
dans nos voies. L’amour des âmes résulte des voies de Dieu.
Le psaumes 91 dit que Jésus nous délivre du filet de l’oiseleur. L’oiseleur est le diable ; Nos ailes sont nos talents et nos capacités. Le filet du diable lui sert à nous empêcher d’atteindre nos objectifs. Les conditions atmosphériques sont mêmes utilisées pour nous bloquer dans notre zèle.
Le climat peut aussi être un filet.
Ton temps de prière est à l’image de ta réussite dans le ministère. Comment pries-tu pour attendre à être élevé plus que tous. Lorsque tu n’arrives plus à prier, comprends que tu es dans le filet de l’oiseleur.
Les ailes sont nos talents et nos capacités cependant ils peuvent être mis à mal par l’absence de prières dans nos vies. Le zèle qui vient du cœur nous aide à nous élever malgré les filets que jette l’oiseleur. Le zèle est la base de tout ministère prospère.
« Mes ailes seront le zèle du Saint-Esprit. Et rien ne pourra me retenir car le Saint-Esprit ne peut être retenu. »
Luc 19 :28 nous montre ce que fit Jésus après avoir fini d’enseigner. Il prit le devant de la foule pour aller à Jérusalem alors qu’il savait ce qui l’y attendait. Jésus savait à tout moment ce qu’il fallait faire. Ise mit en route pour Jérusalem pour la souffrance qui donne la victoire.
Sais-tu ce que tu as à faire dans ce que tu traverses présentement ? Demande-le à Jésus il le sait car il sait toutes choses.
Tu peux encore y arriver ; révises seulement tes voies et tu entendras la voix de Dieu pour
avancer.
Il ne faut jamais te décourager recommande tout entre les mains de Jésus et tu verras.
Ton rêve mort ne fait que s’endormir mais, il ressuscitera.
1. Lorsque tu auras atteint le but, n’oublie jamais celui qui t’a aidé à ressusciter ce rêve. Il
ne faut pas oublier Jésus.
2. La souffrance que tu traverses maintenant n’est le fait de personnes, remet- toi seulement
entre les mains de l’Eternel et travaille ardemment pour réussir.
3. Béni ceux qui te méprisent avec un cœur aimant comme l’a fait Jésus
4. Que les difficultés du démarrage ne te décourage pas alors commence tout avec Jésus et tu pourras les achever.
5. Fait de l’adversaire un partenaire pour toi parce que c’est dans sa méchanceté que Dieu
s’élèvera pour ta cause pour démontrer au monde ta filiation.

Shalom et bon courage dans la reforme des voies